Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

altermundo

  • Histoire vraie ! Et toujours d'actualité ! (19/09/2016)

    Oui, ceci est une histoire bien réelle, et elle est toujours actuelle et en cours, à l'heure où je l'écris !

    Elle concerne un homme à la cinquantaine passée, qui vit sans électricité, depuis plus d'un mois et demi, et elle se déroule dans les Landes, à Mont de Marsan.

    Bien entendu, je ne divulguerai pas son identité, mais il vit en location dans le studio n°14, au premier étage de la Résidence du Lycée, avenue du Colonel Jacques Couilleau.

    Comme tout est électrique ici (et heureusement), depuis un mois et demi, il n'a donc plus d'eau chaude pour se laver, il n'a plus de frigidaire, plus de lumière, et plus de cuisinière électrique pour se faire à manger.

    Ne parlons pas de l'utilisation éventuelle d'un aspirateur, d'un téléphone portable à recharger, d'une télévision, voire d'une radio.

    il a passé quelques semaines de canicule dans cette situation et personne n'a bougé !

    Il n'est pas noir, ni brun, ni jaune, ni vert, il est blanc et bien français.

    C'est peut être ce qui explique que cela dure aussi longtemps !

    Pourquoi n'a t-il plus d'électricité, me direz vous ? Et je vous répondrai, parce qu'il ne l'a pas payée.

    Mais ce ne serait pas suffisant. Car le terme "mauvais payeur" ne peut s'appliquer à un homme dans un état mental déséquilibré !

    Et il l'est !

    En effet, cet homme est souffrant, il est livré à lui même, seul, incapable de gérer son quotidien.

    Il parle tout seul, de jour comme de nuit, il se fait des discours, des dialogues, se pose des questions à voix haute, et se fournit des réponses, à voix encore plus haute, une véritable pièce de théatre.

    Il hurle avec violence plusieurs fois par semaine, frappe dans les murs, de telle manière que nombre de résidents ont déjà quitté définitivement les lieux.

    Je ne suis pas médecin, mais ces quelques signes indiqueraient qu'il serait concerné par une forme de schizophrénie, peut être pas dangereuse pour le moment, mais assurément non prise en charge.

    Il ne reçoit jamais aucune visite.

    Dernièrement, j'en ai même fait part au syndic de copropriété, il envisageait de se faire livrer une bouteille de propane !! Pour cuisiner ! Espérons qu'il ne parvienne pas à ses fins !

    Depuis plus d'un an, des pétitions ont eu lieu, la police est venue constater sur place plusieurs fois, disant qu'elle n'a aucun pouvoir en la matière, différents services et personnes (ses propriétaires, le syndic, mairie, services sociaux, préfecture, hopital psychiatrique et d'autres peut être) ont été informés de la situation de détresse et de dépendance de cet individu, incapable de gérer son quotidien (il fait les poubelles, et ne sent pas toujours très bon).

    La nuit, il erre parfois dans les couloirs, et profite de ranger son appartement, en rallumant à chaque fois la lumière du couloir, laissant sa porte grande ouverte, pour qu'il y voit quelque chose !

    Oui, il dérange, bien évidemment, mais il n'en reste pas moins un "être humain" !

    Sans électricité !

    Moi, je trouve ça dégueulasse, qu'on ne veuille rien faire pour lui, en France, en 2016 !

    Car il ne s'agit plus là de "pouvoir" mais bien de "volonté".

    N'hésitez pas à faire suivre l'info, peut être que quelqu'un daignera lui venir en aide ou déclenchera une procédure !

    Le journal ici, c'est Sud Ouest !

    Merci à vous.

    Beonard

    Cocorico !